Le Rms TITANIC

et ses passagers originaires du Grand-Est de la France

Novembre 2013

Titanic, 10 avril 1912, Photo prise par FGO STUART

Titanic, 10 avril 1912, Photo prise par FGO STUART

Cher(e)s passionné(e)s,

Je vous propose une chronique portant sur ces quelques français originaires de l’Est de la France, qui ont voyagé à bord du Titanic.

Ils sont lorrains, bourguignons, franc-comtois, ou encore originaires de Côte d’Or ou de la Marne. Ils sont employés à bord, ou encore voyageurs. Ils ont survécu ou bien sont décédés. Ils sont des histoires dans l’Histoire de l’une des plus grandes catastrophes maritimes du XXe siècle. Aujourd’hui, HistoireLibre consacre une chronique à ces femmes et ces hommes, originaires de l’Est de la France, qui vécurent ces tragiques minutes.

L’objectif de cette chronique est de s’intéresser au plus près de ces voyageurs. C’est pourquoi je prends le partie de ne relater ci-après que les généralités essentielles concernant la catastrophe du Titanic, pour ne plus y revenir dans les articles qui suivront prochainement. Les informations chronologiques qui vont suivre ne font qu’apporter l’éclairage nécessaire pour les articles de la chronique qui suivront. Je vous invite donc à consulter la bibliographie consacrée au paquebot, qui sera alimentée au fil des articles, pour de plus amples renseignements.

La construction du Titanic a commencé sur les chantiers de la Harland & Wolff, à Befast, le 31 juillet 1908. Trois ans plus tard, le 31 mai 1911, on assiste à la mise à l’eau du bâteau. Il mesure 269m de long, et pèse 46328 tonnes. Le navire n’est pas baptisé par la traditionnelle bouteille de champagne, les responsables du projet estimant qu’un imprévu dans la cérémonie risquerait d’attiser les superstitions parmi les employés. Le 24 mars 1912, le navire est immatriculé à LIVERPOOL.

Titanic, 2 avril 1912. Image de U.S NARA

Titanic, 2 avril 1912. Image de U.S NARA

Le Titanic entame sa traversée inaugurale le 10 avril 1912 à 12h15 du port de SOUTHAMPTON (ENG). Il fait une halte à CHERBOURG (FR) à 18h15 et à QUEENSTOWN (IR) le 11 avril 1912 à 11h35. A 13h30, le navire quitte le port de QUEENSTOWN pour celui de NEW YORK (USA), avec, à son bord 1324 passagers et 889 membres d’équipage.

Le 14 avril 1912 à 23h40, Frédéric FLEET, le veilleur de nuit, aperçoit à travers le brouillard un iceberg droit devant. William MURDOCH, le 1er officier, ordonne de faire virer le paquebot à bâbord, de mettre les machines à l’arrêt immédiatement et de faire marche arrière. En vain. 37 secondes plus tard environ, le navire heurte l’iceberg par tribord, arrachant la tôle et inondant 5 compartiments. Or celui-ci ne peut flotter qu’avec 4 compartiments inondés. En dépit de la fermeture immédiate des portes étanches, le Titanic prend l’eau. A 00h15, le 15 avril 1912, le premier signal de détresse est lancé, à 00h25, le commandant SMITH ordonne que l’équipage fasse monter les femmes et les enfants en priorité dans les canots de sauvetages. A 2h20, le Titanic, prouesse technique de son époque, coule au large de TERRE-NEUVE, faisant environ 1500 morts (le nombre exact n’est pas connu. Il varie entre 1491 et 1513 personnes déclarées décédées). Il s’agit du plus lourd bilan de l’histoire maritime.

Canot de sauvetage pris en photo par un passager du Carpathia le 15 avril 1912

Canot de sauvetage pris en photo par un passager du Carpathia le 15 avril 1912

Sur le total des 2213 passagers et membres d’équipage, on dénombre environ 40 nationalités, dont 49 français, majoritairement originaires de notre Capital et de ses environs. Toutefois, j’ai réussi à dénombré 8 passagers originaires du Grand-Est de la France :

-          Monsieur Georges BIETRIX, originaire de COTE-D’OR

-          Monsieur Roger BRICOUX, originaire de Bourgogne

-          Monsieur Maurice DEBREUCQ, originaire de la MARNE

-          Monsieur Claude Marie JANIN, originaire de SAONE ET LOIRE

-          Monsieur René Jacques LEVY, originaire de MOSELLE

-          Mademoiselle Eugénie Elise LURETTE, originaire de la MARNE

-          Monsieur René PERNOT, originaire de HAUTE-SAONE

-          Madame Marie Eugénie SPENCER née DEMOUGEOT, originaire de la MEUSE

Sur ces 8 passagers, seules les deux femmes ont survécu. A travers cette chronique, nous chercherons à connaitre la vie de ces passagers, aussi bien avant, que pendant et après la catastrophe, pour mieux comprendre ce que furent les enjeux et les conséquences de ce naufrage en France, et plus particulièrement dans l’Est de notre pays.

 

 

 

 

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.