Un château fort médiéval

Construit au XIIIe siècle ce château fort de montagne domine la plaine d’Alsace et la ville Colmar du haut de ses 620 mètres d’altitude. Racheté au XVIe siècle il est adapté à l’artillerie avant d’être détruit suite à la guerre de trente ans.

Malgré les ravages de la guerre et l’injure du temps, le château offre au regard du visiteur de beaux vestiges habilement restaurés. Ne manquez pas d’admirer le logis seigneurial ni de vous promener sur le chemin de ronde. Ce dernier propose de faire le tour entier du château au sommet de ses murs, offrant une vue imprenable sur la vallée du Rhin, les Vosges ou encore le val de Munster.

Et le week end dernier, ce haut lieu du patrimoine médiéval alsacien a offert un cadre exceptionnel a une fête médiévale aussi rafraîchissante que réussie.

Un thème original

Dans le cadre d’une programmation 2015 axée sur le voyage, cette première fête médiévale de la saison au château du Hohlandsbourg plante le décor dans une Espagne entre Arabie et Andalousie au XIIIe siècle.

Le temps d’un week end, nous voilà transportés dans un horizon dépaysant fait de senteurs épicées et de riches étoffes colorées. Les différentes compagnies se sont pliées en quatre pour recréer une ambiance envoûtante et magique.

Magique comme le conte narré par les acteurs autour d’un génie à la peau bleue. Envoûtante comme le concert d’inspiration orientale donné sous la tente basse, face a un publique assis sur les tapis confortables d’où il s’est laissé charmer par le son des antiques instruments.

Et pour compléter cette expérience originale, des ateliers vous proposaient de vous initier au tir a l’arc ou d’assister à des combat a l’épée. Vous étiez ensuite invités a découvrir tissus et étoffes venus de si loin.

Près de l’auberge, deux soufflets attire l’œil du visiteur curieux. Là on nous explique l’art ancien des émaux. Patiemment, l’artisan va gratter et creuser une plaque de cuivre pour tracer le dessin qui sera émaillé à l’aide de mélanges d’oxydes de métaux et de terres. La plaque est ensuite placée dans une petite cloche métallique qui est déposée dans le four. L’artisan s’active alors aux soufflets jusqu’à ce qu’il perçoive la couleur orangée qui émane de la cloche, signe que l’émail a été porté à la bonne température.

Une programmation qui ne s’arrête pas là

Toujours sur le thème du voyage et de l’Orient, le château du Hohlandsbourg vous propose une seconde fête médiévale, les samedi 6 et dimanche 7 juin: La légende des samouraïs. Venez assistez dans la cour du château à des combats entre les légendaires samouraïs, venez admirez les fiers équidés et les lestes rapaces le temps d’un week end.

Du 5 juillet au 30 août, le château vous invite à découvrir le fabuleux voyage de Marco Polo. Lors de ces journées d’animations, l’évocation du périple du célèbre marchand-voyageur sera l’occasion d’installer une yourte mongole dans et autours de laquelle vous pourrez découvrir des cartes historiques, admirez des costumes et des spectacles ou encore vous initiez à l’arc tel que le pratiquaient les mongols.

Loin de s’arrêter là, le château du Hohlandsbourg vous proposera cette année de nombreuses autres animations allant des banquets médiévaux au théâtre en passant par la musique.

Venez découvrir ici ces manifestations à ne pas manquer , ainsi que l’ensemble du programme des mois à venir.

Toutes les informations pratiques (tarifs, plan d’accès, horaires, …) sont disponibles sur le site internet du château.

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.